0) { $sondage = mysql_fetch_object($rs_sondage); $rq_reponse = 'SELECT * FROM tbl_reponse WHERE sondage_id = "'.$sondage->sondage_id.'"'; $rs_reponse = mysql_query($rq_reponse); } ?> Un cadenas bien verrouillé

Fil infos

Sondage

sondage_question; ?>

'.$resultat->reponse_texte.' : '; $stat = mysql_fetch_object($rs_stat); echo round(($stat->resultat*100)/$vote->nb_vote).' % '; for($j = 0; $j < round(($stat->resultat*100)/$vote->nb_vote); $j++) { echo ''; } } echo '

Votants : '.$vote->nb_vote.'

'; } else { echo '
'; for($i = 0; $i < $reponse = mysql_fetch_object($rs_reponse); $i ++) { echo '
'; } echo ''; echo '
'; } ?>

Voir les résultats

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter, pour recevoir les actualités Entrez votre email


Se désinscrire

Partenaires

Votre e-mail n\'est pas valide.

'; } if($_GET['newsletter'] == 1) { echo '

Vous êtes désormais inscrit à la newsletter.

'; } if($_GET['newsletter'] == 2) { echo '

Vous êtes déjà inscrit à la newsletter.

'; } } if(isset($_GET['sondage'])) { if($_GET['sondage'] == 0) { echo '

Vous ne pouvez voter qu\'une seule fois.

'; } if($_GET['sondage'] == 1) { echo '

Votre vote a bien été pris en compte.

'; } } ?>

Un cadenas bien verrouillé

« Sur le plan défensif, on voit que l’équipe forme un bloc. C’est très important. » Difficile de contredire Lilian Thuram. C’est un des constats qui ressort des deux derniers matchs de préparation au Mondial. L’équipe de France est solidement campée sur ses bases arrières et n’a pas encaissé de but, ni contre le Mexique, ni contre le Danemark. La défense mise en place, inédite, fait gage de solidité. Depuis la date de son arrivée à la tête des Bleus en juillet 2004, Raymond Domenech n’avait jamais essayé cette configuration avec Sagnol, Thuram, Gallas et Abidal. Ce sont les quatre qui seront titulaires face à la Suisse en Allemagne.

Si les deux latéraux Sagnol et Abidal sont déjà au niveau. La paire Thuram-Gallas, qui n’a que deux matchs en commun, est encore perfectible. « Plus on joue ensemble, mieux c’est. On essaye de discuter pour mettre les choses au point, explique ainsi Lilian Thuram. Je ne sais pas si de l’extérieur cela se voit, mais il y a encore quelques flottements. A un moment, je sors alors que je ne devais pas sortir. Le joueur passe dans mon dos mais je pensais que William le gardait. A un autre moment, il y a eu un long ballon. Je pensais que William était en couverture et lui pensait que je partais... Il y a encore des choses qui doivent s’améliorer, mais c’est normal. Heureusement, on arrive à rattraper. »

Sagnol : « Tout le monde prend du plaisir... »

Vu le vécu des deux joueurs il n’y a aucune raison qu’effectivement cela ne s’améliore pas très vite. Même si sa fin de saison avec la Juventus Turin ne fut pas brillante, Thuram a l’expérience de ses 113 sélections pour lui. Quant à Gallas, il joue lui aussi dans un des plus grands clubs européens (Chelsea) et le Milan AC a des vues sur lui. Et ses deux-là se ressemblent en plusieurs points : « C’est vrai qu’on se ressemble un peu dans le jeu, explique ainsi Thuram. D’ailleurs, c’est peut-être pour cela qu’on peut aussi jouer latéral. (rires). Il faut trouver des automatismes. On parle, on discute. Il n’y a pas de raisons que cela n’aille pas. »

Bien sur cette défense continuera à évoluer sereinement si tous les autres joueurs de l’équipe abattent leur part de travail, comme c’est le cas actuellement. « Quand on marque des buts, le ballon vient bien souvent de derrière, remarque ainsi Willy Sagnol. Pour marquer ou pour défendre, il faut que tout le monde se sente concerné. Et c’est le cas actuellement. En plus quand tout le monde est concerné, tout le monde prend du plaisir. En 98, c’est ce qui avait guidé l’équipe tout au long de la compétition. » On leur souhaite de connaître le même destin...

Dans la même rubrique

- Football - © Tous droits réservés - 2007 - XHTML 1 Strict | CSS -